Henriette-Anne d’Angleterre

Belle-sœur de Louis XIV

Elle est morte à vingt-six ans, dans l’éclat de la jeunesse, comme si le mauvais sort s’acharnait sur la famille royale des Stuarts dont elle est issue. Malgré sa vie brève, la belle-sœur de Louis XIV incarne dans les mémoires l’un des astres les plus brillants parus à la cour de France. Pétrie du charme et de l’orgueil de sa race, elle arrive très jeune à Paris, gourmande de plaisirs. Mal mariée au duc d’Orléans, qui préfère la compagnie des garçons et adopte à son égard un comportement odieux, elle n’en est pas moins accablée par des grossesses rapprochées. Admirée par le roi, auquel la lie une complicité amoureuse, elle décide de donner libre cours à ses envies, à ses audaces et à ses instincts. Est-ce par excès de plaisirs qu’elle meurt brutalement, à la stupéfaction de tous ? Lors de ses obsèques, en 1670, l’abbé Bossuet enflamme son auditoire en commençant son oraison par des paroles célèbres : « Madame se meurt. Madame est morte. » Si l’éminent prélat y dénonce la fatuité des vanités humaines, il propulse dans la légende la radieuse Henriette-Anne d’Angleterre, duchesse d’Orléans.
  • Grandes dames de l’histoire
  • Paru le 17/11/2006
  • Genre : Histoire
  • 276 pages - 152 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782756400020
  • ISBN : 9782756400020

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer