Des Français face à l’invasion

Des Français face à l’invasion

Mai-septembre 1940

Alors qu’elles se croyaient à l’abri des armées allemandes, les populations civiles vécurent comme un choc sans précédent les semaines de mai à septembre 1940. Certaines villes ne se réveillèrent-elles pas un matin sous les bombardements allemands ? Une gigantesque pagaille s’installa : fuite éperdue des uns vers le sud de la France, au milieu d’embouteillages monstrueux et sous la mitraille des avions, volonté des autres de ne pas abandonner leur demeure et de camper au milieu des décombres. Si la solidarité fleurit souvent au cœur de la tragédie, les profiteurs et autres criminels surgirent aussi. Très peu d’information sur l’état et le positionnement des armées. Certaines lignes de chemin de fer coupées. Quantité de villes privées d’eau courante, d’électricité et de téléphone. La désinformation s’étalant à la une des journaux. Les postes de radio devenus rares. La France sans véritable chef. Tandis que les rumeurs les plus insensées nourrissent la panique, le pays se démantèle. Puis un jour, c’est la confrontation avec l’envahisseur… Thierry Nélias a interrogé de nombreux témoins sur un territoire compris dans un triangle Abbeville-Paris-Blois, une zone épargnée par l’occupation allemande de 1914-18. Son enquête passionnante, nourrie de témoignages saisissants, permet de partager au plus près ce que furent, face à l’impensable, le désarroi et l’hébétude des Français.
  • Hors collection - Histoire
  • Paru le 11/03/2008
  • Genre : Histoire
  • 492 pages - 152 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782756401928
  • ISBN : 9782756401928

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer