Couverture bientôt disponible

Jean-Baptiste de La Salle

Rêver l’éducation ?

Dans les rues des villes, nombreux sont les enfants errants qui courent après trois fois rien et qui, en grandissant, se perdent peu à peu : les chapardages se font vols, les bagarres tournent au meurtre. A quel âge une fille se prostitue-t-elle ? Dès qu’elle le peut… Peut-on proposer une éducation aux enfants de pauvres ? Et laquelle ? Celle qui leur apprendra le sens de la vie civique et le B-A BA qui pourraient les sortir de leur condition, comme de savoir lire, écrire, compter, rédiger des contrats commerciaux. Comment la leur inculquer et quel enseignant s’en chargerait, qui ne serait pas rémunéré ? Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719) ouvre des écoles pour les « enfants des pauvres et des artisans ». Il forme une communauté d’hommes qui, au fur et à mesure des années, deviennent rompus aux méthodes pédagogiques. Elle prend le nom de Frères des Ecoles Chrétiennes. Son secret ? « Regardez les enfants dont Dieu vous a chargés comme les enfants de Dieu même. Ayez beaucoup plus de soin de leur éducation et de leur instruction que vous n’en aurez des enfants d’un roi. » À travers son expérience, fondée sur les idées d’insertion et de respect, s’esquisse ce qui va inspirer presque deux siècles plus tard l’instruction publique. Aujourd’hui, les Frères des Écoles Chrétiennes sont plus de six mille dans le monde à éduquer des enfants et des adolescents qui seraient délaissés sans eux. Revenant sur leurs origines, Christophe Mory suit les pas de leur fondateur, lui qui rêvait l’éducation.
  • Hors collection - Histoire
  • Paru le 17/02/2010
  • Genre : Histoire
  • 348 pages - 151 x 238 cm
  • Broché
  • EAN : 9782756402468
  • ISBN : 9782756402468

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer