Marie-Caroline, reine de Naples

Sœur de Marie-Antoinette et « meilleur ennemi » de Napoléon

Archiduchesse d’Autriche, elle fut mariée à l’âge de quinze ans et monta sur le trône de Naples. Mais son destin changea lorsqu’elle apprit la décapitation de sa sœur cadette, la reine Marie-Antoinette. Elle devint dès lors l’ennemie implacable de la Révolution, puis l’ennemie la plus tenace de Napoléon. Pour sauver sa couronne, elle eut l’audace de lui résister. Elle le paya cher. Marie-Caroline de Naples est un des personnages les plus controversés de l’Histoire. Deux cents ans après sa mort il faut rendre justice à cette personnalité hors du commun. Non pour dissimuler les excès de son tempérament de feu et les graves erreurs qui ont éclaboussé son règne, mais pour reconnaître en elle une véritable femme d’Etat. Mariée à un homme que son éducation désastreuse avait rendu inapte au métier de roi, elle prit très jeune les rênes du pouvoir et se trouva confrontée aux bouleversements que connut son royaume de la fin du XVIIIe siècle au début du XIXe. Au plus fort des tempêtes, jamais elle ne rendit les armes. Séduisante et cultivée, intrigante et dominatrice en politique, Marie-Caroline sut aussi être la mère très attentionnée de dix-huit enfants.
  • Hors collection - Histoire
  • Paru le 03/09/2014
  • Genre : Histoire
  • 480 pages - 154 x 239 cm
  • Broché
  • EAN : 9782756411170
  • ISBN : 9782756411170

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer