Mérenptah

et la fin de la XIXe dynastie

De l’avènement de Mérenptah à celui de Sethnakht, premier roi de la XXe dynastie, s’écoulent approximativement vingt-cinq années. Il s’agit d’une période courte, durant laquelle quatre rois et une reine montèrent sur le trône. Elle contraste avec les soixante-six années du règne précédent de Ramsès II : durée exceptionnelle, qui donne à l’historien une impression de longue stabilité et de prospérité. Vingt-cinq années au cours desquelles l’Égypte bascule dans le chaos et la guerre civile : révolte en Canaan, invasions libyenne et nubienne, crise économique et politique. En dehors de Mérenptah et Séthi II, fils et petit-fils de Ramsès II, les hommes – et une femme – qui gouvernèrent l’Égypte pendant cette période restent mystérieux : qui sont l’usurpateur Amenmesses, l’enfant-roi malingre Siptah, le Syrien Bay, la reine Taousert, qui inspira Théophile Gautier dans Le Roman de la momie ? Comme toujours pour les périodes de crise, la documentation est indigente. Et c’est de cette pénombre que surgit le personnage de Moïse, car certaines traditions situent l’épisode de l’Exode à la fin de la XIXe dynastie…
  • Les grands pharaons
  • Paru le 26/02/2014
  • Genre : Histoire
  • 400 pages - 152 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782756409917
  • ISBN : 9782756409917

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer