Katz Gabriel

Gabriel Katz

Voir tous ses livres (1)

Écrivain et scénariste, Gabriel Katz a écrit dans l’ombre plus de trente livres signés par des noms connus du grand public. Il est également l’auteur de La Maîtresse de guerre, des séries Le Puits des mémoires, Aeternia et La Part des ombres ainsi que de N’oublie pas mon petit soulier.

Dernière mise à jour le 01/09/2017

Recevoir des alertes e-mail sur l'auteur

Autour de l'auteur

Parce qu’il y a des questions qui doivent être posées sans plus attendre, Gabriel Katz s’est prêté à notre “Questionnaire de Pygmalion” :

  • Quel métier inutile pourrais-tu exercer avec brio ?

      Le mien. Avec brio, je ne sais pas, mais j’ai la prétention d’être totalement, parfaitement et irréprochablement inutile.

  • Quel nom ne faut-il surtout pas donner à un animal domestique ?

      Le mien. D’abord parce que c’est vexant de tomber sur un homonyme cochon d’Inde, et peut-être parce que « Gabriel Katz, couché ! », ça sonne moins bien que « Sultan, au pied !».

  • Quel livre de chevet conseillerais-tu à ton éditrice ?

      Le mien. Parce que j’aimerais bien m’acheter une Porsche, et que pour m’acheter une Porsche, il va falloir que mon éditrice n’ait plus qu’une idée en tête : vendre mon livre par centaines de millions, là, tout de suite, maintenant.

  • Quel est ton rayon préféré au supermarché ?

      Celui où se trouvent les Kinder country, également appelé « Rayon de la culpabilité », «Rayon qui n’existe pas », « Passe ton chemin » et « Arrête de bouffer cette merde ».

  • Quel petit plat te console d’une journée de merde ?

      Ça dépend de la journée de merde. En cas de journée vraiment merdique, je vous le dis tout de suite : le Kinder country marche moins bien qu’un dîner au Meurice.

  • Quelle serait ta première question à une voyante ?

       Ça va, toi ? (Je crois que ce serait aussi ma dernière question, sauf si elle me propose les numéros du Loto)

  • Quel est le moins chouette des 7 péchés capitaux ?

      L’avarice est assez naze, honnêtement. Tellement que je m’étonne de le voir dans la liste.

  • Si tu pouvais être mécène, que financerais-tu ?

      Une statue géante en terre glaise de 20 mètres de haut sur 10 de large, que j’aurais sculptée moi-même, et qui représenterait un raton-laveur en train de manger des croquettes. Je la ferais installer à la place de l’Obélisque de la Concorde, sur un socle qui tournerait en fonction du soleil. Il faut savoir marquer son temps.

  • Si ton clavier d’ordinateur pouvait parler, que dirait-il ?

      Il dirait « arrête avec Netflix et termine ton chapitre ».

  • Quel refrain débile chantes-tu pour qu’il aille trotter dans la tête des autres ?

L’intro à deux voix (de castrat) du Stabat mater de Pergolèse. Ça marche à tous les coups.

 

Les questions sont issues du jeu de carte Questions de Merde 2 des éditions "Le Droit de Perdre" que l’on remercie pour leur autorisation d’utilisation.

Voir tous ses livres

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer